CBD et permis de conduire?

Est-ce que je peux conduire si j'ai consommé du CBD? C'est une question que nous posent désormais 99% de nos clients. Et c'est bien normal quand on connait la valeur de ce précieux sésame, indispensable à notre vie quotidienne. Alors qu'en est-il de la législation? Que risque-t-on en cas de contrôle en ayant consommé du CBD ou du HHC? On vous répond ici : 

Qu'en est-il de la législation?

La conduite automobile est un sujet de préoccupation majeur pour les consommateurs de CBD mais aussi pour les forces de l'ordre, en particulier en ce qui concerne les risques liés à la consommation de stupéfiant. Le CBD, ou cannabidiol, est un composé présent dans le cannabis qui est de plus en plus utilisé pour ses propriétés médicinales. Bien qu'il soit considéré comme étant légal dans de nombreux pays, les consommateurs doivent comprendre les risques potentiels liés à la conduite après avoir consommé du CBD.

Le CBD est souvent utilisé pour traiter des conditions telles que l'anxiété, la douleur et l'inflammation. Il est considéré comme étant non psychoactif, ce qui signifie qu'il ne provoque pas les mêmes effets euphoriques que le THC, l'autre composé présent dans le cannabis. Cependant, il est important de noter que le CBD peut encore affecter la capacité d'un conducteur à conduire de manière sûre.

Il est également important de noter que le CBD peut interagir avec d'autres médicaments, notamment les sédatifs, les analgésiques et les médicaments pour la pression artérielle. Ces interactions peuvent entraîner des effets secondaires potentiellement dangereux, tels que des étourdissements, des vertiges et des troubles de la coordination. Les forces de l'ordre doivent donc être informées de ces interactions potentielles et être en mesure de détecter les conducteurs qui pourraient être sous l'influence de médicaments.

En ce qui concerne la conduite sous l'influence de CBD , il n'y a pas encore de loi claire dans beaucoup de pays. Les forces de l'ordre peuvent avoir du mal à détecter et à prouver la conduite sous l'influence du CBD, car il n'y a pas de limite légale de THC dans le sang comme pour l'alcool. La recherche sur les effets de la conduite sous l'influence de CBD est encore en cours, et il est important pour les forces de l'ordre de suivre les développements dans ce domaine pour pouvoir prendre des décisions éclairées.

Un test salivaire peut-il devenir positif si j'ai consommé du CBD?

Même si les produits à base de CBD autorisés en France ont une teneur en THC extrêmement basse, un contrôle de police peut devenir positif. Les kits de dépistage utilisés par les force de l'ordre peuvent détecter de très faibles traces de THC liées à la consommation seule du CBD. Contrairement à l'alcool, la législation en matière de stupéfiant au volant n'autorise aucune tolérance.

Malheureusement dans cette attente, un test salivaire positif vous exposera aux mêmes sanctions que si vous aviez consommé du cannabis récréatif. 

Comment se déroule un dépistage lors d'un contrôle routier?

Aujourd'hui, le process des contrôles routiers prévoit d'abord un kit de dépistage, puis s'il est positif, un test de dépistage salivaire. Enfin, il est proposé à la personne contrôlée de se préserver la possibilité de solliciter une contre-expertise lorsqu'on lui notifiera les résultats des analyses. Dans ce dernier cas, l'automobiliste est immédiatement amené à l'hôpital pour un prélèvement sanguin. Notons que c'est rarement le cas, puisque les forces de l'ordre n'incitent pas les individus contrôlés à effectuer cette étape, et ces derniers ne comprennent pas nécessairement l'intérêt de se soumettre à une analyse sanguine. 

Que faire si mon dépistage est positif alors que je n'ai consommé que du CBD?

Comme nous l'avons évoqué plus haut, vous avez la possibilité de demander un prélèvement sanguin si votre contrôle s'avère positif malgré une utilisation de CBD. 

Par la suite, la première piste est d'effectuer des analyses toxicologiques. Car certains laboratoires sont capables de rendre des conclusions permettant d'établir que les traces de THC décelées sont corrélées à une consommation de CBD, en faisant le distinguo entre les traces émises par les deux substances. L'automobiliste qui s'estimerait lésé peut aussi présenter à la justice des preuves d'achat de produits à base CBD, d'où l'importance de les conserver. Il y a quelques juridictions pénales - c'est-à-dire avec un juge - qui ont pu faire droit à ce type d'argumentation.

Comment éviter de perdre mon permis de conduire?

Parce qu'il vaut mieux prévenir que guérir, vous avez la possibilité de commander sur notre site des tests salivaire qui vous permettront d'obtenir un résultat rapide avant de prendre le volant. 

Vous avez également la possibilité de vous procurer le spray Anti THC qui se chargera d'éliminer les toxines présentes dans votre bouche. Retrouvez toutes nos explications sur ce produit dans notre blog.

 

 

Shop now

You can use this element to add a quote, content...